Paris Fibrepublicité
En lecture

« Les vendeurs doivent faire attention ...

« Les vendeurs doivent faire attention au chant des sirènes » Sébastien de Lafond, président et confondateur de MeilleursAgents

Que retenir de 2016 ? Quelles perspectives pour 2017 ? Vous saurez tout en écoutant l’interview de Sébastien de Lafond, président et cofondateur de MeilleursAgents sur Radio.Immo.

Prendre de bonnes résolutions pour 2017, c’est bien ! Encore faut-il ne pas les prendre dans le vent, et savoir sur quoi l’on se fonde ! C’est la raison pour laquelle Radio-Immo demande aujourd’hui à Sébastien de Lafond, président et cofondateur de MeilleursAgents, de dresser le bilan de l’année écoulée sur le marché immobilier !

Sébastien de Lafond est un homme mesuré : certes, 2016 a été un bon cru pour l’immobilier, mais pas question de crier victoire trop vite : « Je serais prudent avec le terme de ‘record’, commence-t-il. Disons qu’en 2016, le marché immobilier a pansé ses plaies« . Chiffres à l’appui, il détaille la reprise encourageante du secteur : « Il y a eu cette année entre 840 et 850 000 transactions. C’est 5 % de mieux que l’année précédente, et il est vrai qu’en chiffres absolus, on dépasse les scores des années 2000 – 2007. »

Ces chiffres, cependant, sont un trompe-l’oeil : « La population française et le nombre de ménages ont augmenté, continue-t-il. Il y a dix ans, 3,2 % des ménages effectuaient une transaction immobilière sur une année. Aujourd’hui, ils sont 3 % »

Les grandes villes en forme, le rural en difficulté

Indicateur encourageant : les prix de l’immobilier sont légèrement repartis à la hausse : « Sur les onze premières villes de France, la hausse des prix est quasiment générale, et c’est la première fois depuis cinq ans. Dix de ces villes sont dans le vert, mais les évolutions restent contenues : elles vont de – 0,9 à + 6 % » .

Sébastien de Lafond constate encore que les particuliers ont compris que la conjoncture était bonne : « Pour une fois, ce ne sont plus les professionnels qui répètent que c’est le moment, plaisante-t-il. Les ménages l’ont compris dès 2015, et ils sont demandeurs ! »
Deux bémols, cependant, viennent ternir le tableau de cette fin d’année. L’immobilier en milieu rural reste encore à la peine. « Sur la diagonale nord-est / sud-ouest, les marchés sont encore ralentis et ils ne sont pas sortis de la crise, constate le président de MeilleursAgents. Les prix sont encore orientés à la baisse, et certaines maisons peuvent rester sur le marché pendant un, deux voire trois ans… »
Autre point noir : celui du chômage. Il entraîne un effet mécanique : « Les gens au chômage ne peuvent pas prétendre à un emprunt, et ne peuvent donc pas non plus acheter, déplore Sébastien de Lafond. En 2011, on comptait trois acheteurs en recherche active pour un bien en vente. Aujourd’hui, il y en a 1,2 ! »

Vers une hausse contenue des taux pour 2017 ?

Difficile exercice que celui de la prédiction… Néanmoins, pour l’année qui s’ouvre, on peut anticiper une hausse contenue des taux de crédit. « Ils remontent aux Etats-Unis, détaille Sébastien de Lafond. On sait que mécaniquement, les taux européens et français sont liés à l’évolution des taux américains. Aujourd’hui, ils sont autour de 1,5 % sur 20 ans. Ils vont probablement remonter à 2, voire 2,5 %« , estime-t-il.
Pas de quoi, cependant, décourager les acheteurs : « Si je n’étais pas propriétaire, j’achèterai immédiatement ! »
Le marché des résidences secondaires reste également très attirant : « Il y a de très jolis coups à jouer, sur la côte d’Azur ou sur la côte basque notamment : la demande y est encore très faible, et les conditions sont très attractives »

« Je dis aux vendeurs : attention au chant des sirènes ! »

Ultime mise-en-garde de la part du président de MeilleursAgents : « Les vendeurs ne doivent pas succomber au chant des sirènes ! Sous prétexte que le marché repart, il ne faut surtout pas tenter sa chance en mettant en vente à un prix trop élevé, où vous allez au devant de grandes déconvenues ! N’oubliez pas qu’aujourd’hui, ce sont toujours les acquéreurs qui ont la main. »

 

Pour réécouter l’interview de Sébastien de Lafond sur Radio-Immo, c’est par ici


  1. […] Que retenir de 2016 ? Quelles perspectives pour 2017 ? Vous saurez tout en écoutant l'interview de Sébastien de Lafond, président et cofondateur de MeilleursAgents sur Radio.Immo.  […]

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *