publicité
En lecture

Grand Paris : où investir pour profiter du Grand P...

Grand Paris : où investir pour profiter du Grand Paris Express?

Guy Hoquet a identifié 6 villes qui offrent un bon potentiel de plus-values à long terme avec Grand Paris Express.

Avec 200 km de voies, le Grand Paris Express va changer la vie des Francilien(e)s, qui sont de plus en plus nombreux à vivre et travailler en banlieue. Vous voulez acheter un logement pour le mettre en location tout en escomptant une perspective de plus-value à 10 ou 15 ans ?  C’est le moment de miser sur les communes -72, qui vont accueillir une nouvelle gare  du Grand Paris Express d’ici 2030. Selon une récente étude du réseau Guy Hoquet l’immobilier, six villes vont tirer leur épingle du jeu. Focus.

Des opportunités d »investissements à saisir en périphérie de Paris

 En 2030, 1 300 communes d’Île-de-France seront connectées par le Grand Paris Express, ce super métro périphérique qui va changer la carte des transports franciliens, réduisant par deux le temps de transport entre les communes périphériques, et prolongeant certaines lignes traversant la capitale, comme la 4 et la 14. Aujourd’hui, de plus en plus de sièges d’entreprise quittent Paris intramuros pour rejoindre la grande et la petite couronne, à l’image de nombreux franciliens. Résultat : des opportunités à venir en termes d’investissement en périphérie de Paris, et notamment grâce à ce réseau de transports qui manquait à la région, et qui, avec ses nouvelles gares, va transformer de nombreux quartiers, attirant des logements neufs, des commerces et services, ainsi que des sièges d’entreprises.

Des hausses de prix de 5% l’an à Saint-Ouen

En 2017, nombreux sont les chantiers qui sont visibles tout autour de la capitale, donnant corps à un projet qui devient tangible à la fois pour les habitants et les investisseurs. À Saint-Ouen, les premières gares du Grand Paris seront en service en 2019 et les prix ont déjà fortement progressé ces dernières années, augmentant de près de 5% en un an seulement. Les autres villes du Grand Paris suivront-elle cet exemple ?

La hausse pourrait s’accélérer au fur et à mesure du démarrage des travaux

« Même si les prix de l’immobilier ne cessent d’augmenter depuis 10 ans à Paris et en périphérie, il s’agit d’une évolution à long terme qui pourrait néanmoins s’accélérer au fur et à mesure du démarrage des travaux. Et si depuis un an, les prix en Ile-de-France ont progressé lentement (de 0,8%, affichant une moyenne de 3 113 euros le m2), certaines communes ont vu sur cette même période leur marché prendre de la valeur beaucoup plus rapidement. Celles-là même qui disposent d’atouts non négligeables qui peuvent faire d’elles les futures gagnantes du Grand Paris. Parce que les travaux y sont déjà visibles, que les investisseurs ont déjà commencé à s’y intéresser, et que leurs prix sont encore abordables, ces villes représentent des possibilités intéressantes pour acquérir un bien dans le cadre d’un projet locatif, ou encore s’installer », observe Fabrice Abraham, Directeur Général du réseau Guy Hoquet l’Immobilier.

 

[1] Entre le 1er janvier 2016 et le 1er janvier 2017, selon les transactions enregistrées dans le réseau Guy Hoquet.
[2] Selon les transactions enregistrées dans le réseau Guy Hoquet en 2016 par rapport à 2015.
[3] Selon les montants de loyers enregistrés dans le réseau Guy Hoquet entre le 1er janvier 2016 et le 1er janvier 2017.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *