publicité
En lecture

Immobilier : Paris toujours plus cher à plus de 9 ...

Immobilier : Paris toujours plus cher à plus de 9 000 € le m² !

Aujourd’hui plus qu’hier (et probablement moins que demain), les prix immobiliers à Paris se placent sous le signe de la hausse.

Des prix immobiliers en hausse de 8 % dans 8 arrondissements parisiens

Pour un appartement à Paris, comptez 9 002 € du m². En France, le prix au m² d’un appartement ancien est en moyenne de 3 823 €.

Dans la capitale, la hausse annuelle des prix de l’immobilier est très rapide. En un an, le prix du m² parisien a ainsi progressé de 7,3 % et de 1,3 % au trimestre. Et force est de constater que question prix, aucun arrondissement ne reste en retrait. En clair, les prix augmentent partout. Et pas qu’un peu ! Comme le fait remarquer Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, « sur un an, les prix (parisiens) enregistrent des hausses de 5 % et plus dans 15 arrondissements et de plus de 8 % dans huit arrondissements ». C’est dans le XVIIIe (Abbesses, Lamarck-Caulaincourt, Montmartre) que les prix immobiliers prennent le plus d’altitude avec 11,1 % qui y ont été engrangés en un an. Et c’est dans le IIIe arrondissement (Filles du calvaire, République) que les prix augmentent (+ 3,5 %, excusez du peu !) le moins fortement sur l’année.

Plus de 9 000 € du m² dans 11 arrondissements parisiens

Paris serait-elle en passe de devenir le nouveau Londres de l’immobilier ?  C’est la question que l’on pourrait se poser au vu non seulement du niveau que les prix immobiliers parisiens ont atteint mais aussi de la vitesse à laquelle ils continuent de progresser ! À Paris, « les prix dépassent 9 000 € du m² dans 11 arrondissements » rappelle Michel Mouillart, pour un prix moyen de 9 002 €. À plus de 11 000 € du m², on retrouve les IVe (11 230 €), VIe (12 806 €) et VIIe (11 886 €) arrondissements. Mais à plus de 10 000 € du m², les IIIe (10 053 €), Ve (10 580 €), VIIIe (10 656 €) et XVIe (10 411 €) les talonnent. Pour réduire la facture, c’est dans les XIXe (7 068 €) et XXe (7 118 €) qu’il vous faudra chercher l’appartement de vos rêves.

À Paris, la marge de négociation ne dépasse pas 2,8 % !

La tension au sein du marché immobilier parisien étant à son comble, il n’est pas étonnant que les négociations pouvant être décrochés par les acquéreurs soient ténues. Pour un appartement à Paris, la ristourne moyenne tourne autour de 2,8 % du prix de vente du bien. Bref, si vous comptez négocier le prix de votre futur appartement parisien, vous devrez vous montrer très convaincant…

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *