« La fiscalité, seul frein possible à l’embellie soutenue du marché du luxe », Laurent Demeure

Pour Laurent Demeure, CEO de Coldwell Banker France & Monaco, le marché de l’immobilier de luxe au premier trimestre a été dynamisé par la crainte d’un krach boursier.

Perte de confiance dans le marché financier

Le début de l’année 2019 restera sûrement dans les annales de l’immobilier de luxe avec des chiffres records, des ventes spectaculaires, de Paris (39 millions EUR) à New-York (234 millions USD), en passant par Miami (50 millions USD). Les perspectives pour l’ensemble de l’année 2019 sont réjouissantes et nous confirment une fois de plus que l’investissement dans la pierre reste aujourd’hui le plus séduisant car le plus sécurisant.

Alors qu’une perte de confiance dans le marché financier s’accentue en ce début d’année, l’immobilier redevient une valeur refuge pour les personnes très fortunées. Paris, capitale du Luxe prend la première place sur le podium des villes les plus attractives au monde alors que New York est à la peine et Londres à l’arrêt.

Bonne tenue des ventes (+17% en un an )…

Le réseau Coldwell Banker vient d’enregistrer des chiffres très encourageants sur le premier trimestre (+17% versus 1 trimestre 2018), bien plus impressionnants que ceux du début d’année 2018. Certains bureaux : Paris, Mougins, le Bassin d’Arcachon et Bordeaux connaissent des croissances impressionnantes (entre 33,5 et 48,7%).

…malgré un contexte socio-politique peu favorable

Pourtant le contexte socio-politique peu favorable à l’investissement faisait planer la menace d’un ralentissement ou d’un report des acquisitions. Bien au contraire, les ventes se sont accrues, à des prix toujours aussi forts, notamment dans l’hyper centre historique parisien qui concentre désormais la grande majorité des demandes dans l’immobilier haut-de-gamme.

L’augmentation de l’IFI pourrait envoyer un mauvais signal au marché

Le contexte européen, notamment britannique avec le Brexit, est très favorable au marché parisien, avec un retour progressif des forces vives qui acquièrent des propriétés de haut-standing à des prix élevés. Toutefois, il convient de rester attentifs à la fiscalité immobilière et à l’augmentation possible de l’IFI, qui enverrait un mauvais signal au marché, tout en risquant d’enrayer cette belle dynamique qui fait de Paris et de la France la destination de choix pour les acquéreurs nationaux et étrangers. La fiscalité reste à ce jour le seul frein possible à cette embellie soutenue du marché.

Après Tours et Lyon, 6 nouvelles ouvertures programmées au second semestre

Parce que les demandes de propriétés d’exception s’accroissent, le réseau Coldwell Banker vient tout juste d’ouvrir un bureau à Tours capitale mondiale des châteaux qui comme toujours séduisent les acquéreurs étrangers toujours en quête d’un savoir vivre à la française. Coldwell Banker va ouvrir aussi une agence à Lyon sur la fameuse place Bellecour début septembre et prévoir aussi l’ouverture de 6 nouvelles agences au deuxième semestre.

© mysweetimmo/lebedinsky