Taxe d’habitation : Edouard Philippe décale sa suppression totale à 2023

A l’occasion de son deuxième discours de politique générale, le premier Ministre Edouard Philippe a repoussé de deux ans la suppression de la taxe d’habitation pour l’intégralité des Français.

« Avec le président de la République Emmanuel Macron, nous avons reçu le message d’exaspération des Français », a déclaré Edouard Philippe lors de son discours de politique du mercredi 12 juin à l’Assemblée Nationale.

Disparition totale reportée en 2023

La preuve ? « Je vous confirme que la taxe d’habitation sur les résidences principale sera intégralement supprimée pour tous les Français », annonce t-il dans la foulée avant de donner le programme des réjouissances : la taxe sera supprimée pour 80% des Français les plus modestes d’ici 2020 puis diminuera progressivement pour disparaitre en 2023.

… au lieu de 2021

Ce que le Premier Ministre a oublié de rappeler, c’est que la disparition de la taxe d’habitation était d’ores et déjà dans les tuyaux. La grande majorité des Français en ont déjà bénéficié. Les 20% les plus aisés devaient attendre 2021 pour bénéficier de la suppression. Ils savent désormais qu’ils devraient  lui dire adieu en 2023.

© Ariane Artinian