Thierry Cortey : « L’immobilier en République Dominicaine séduit investisseurs et retraités »

Conversation de Salon entre Thierry Cortey fondateur de Sunfim, et Ariane Artinian au Salon de l’immobilier et de l’investissement.

Investir en République Dominicaine, les avantages, ce sont tous les sujets abordés par Thierry Cortey, fondateur de Sunfim, au micro d’Ariane Artinian.

  • Sunfim c’est quoi ? « Une société immobilière internationale, basée à Punta Cana en République Dominicaine ». Sunfim s’adresse aux français qui souhaitent investir à l’étranger, « notamment les retraités qui n’ont plus de pouvoir d’achat en France aujourd’hui ».
  • Deux solutions s’offrent aux investisseurs. La première c’est de passer toute l’année là où se trouve le bien, qu’il soit à Punta Cana ou à Port-Louis sur l’île Maurice, « à ce moment là l’investisseur devient résident Dominicain » précise Thierry Cortey, « ou alors il y passe trois mois, fait des allers retours et dans ce cas il n’a pas besoin d’être résident » . Ainsi, il peut louer son bien quand il n’y est pas « et faire appel à nous car nous faisons de la gestion locative ».
  • Le prix. « Prenez une maison de 165 m2, avec piscine individuelle, comptez 90 000 euros » explique Thierry Cortey.
  • La fiscalité. Pour ce spécialiste, « il n’y a pas d’accord international entre la France et la République Dominicaine, le retraité qui s’en va sera ponctionné au niveau France, mais pas en République Dominicaine, et il aura une vie là-bas qu’il n’aurai jamais pu avoir en France ».
© mysweetimmo