FNAIM LAB : MYLOBY et LivingRoom intègrent l’incubateur de start-ups immobilières de la FNAIM

© adobestock

MYLOBY, plateforme de gestion de transferts de la responsabilité d’objets et LivingRoom, plateforme qui permet aux propriétaires vendeurs et aux acquéreurs de sélectionner leur agent immobilier afin de les accompagner sur leur projet, intègrent le FNAIM LAB, l’accompagnateur de start-ups immobilières de la Fédération nationale de l’immobilier.

MYLOBY, prochainement IONY, est une plateforme qui permet de gérer les transferts de responsabilité d’objet (et donc de clés) d’un lieu (agence immobilière) vers une personne, entre deux personnes et d’une personne vers un lieu. La plateforme utilise la blockchain Tezos comme moyen de preuve permettant de certifier, d’authentifier et de sécuriser ces échanges.

« Concrètement, imaginez une clé qui doit être récupérée par le propriétaire, un locataire, un agent, un artisan… ou être remise à l’agence. Maintenant multipliez par 50 ce nombre de clés. Comment pouvez-vous savoir qui a, qui a eu la clé, qui l’a récupérée dans l’agence, à quel endroit a-t-elle été déposée… Et finalement,  qui est responsable de la clé ? Nous proposons d’instaurer de la traçabilité et de la responsabilité dans la transmission des objets », explique Timothée Maucour, CEO et cofondateur de MYLOBY prochainement IONY.

Et il ajoute : « Notre outil sera un élément de fiabilisation et de simplification supplémentaire au service des professionnels de l’immobilier, c’est pourquoi nous sommes particulièrement heureux de rejoindre le FNAIM LAB et tout ce que la FNAIM représente dans le monde de l’immobilier. »

Deux nouvelles start-ups au service de l’immobilier de demain

LivingRoom est la première plateforme qui permet aux propriétaires vendeurs et aux acquéreurs de sélectionner eux-mêmes l’agent immobilier qu’ils souhaitent avoir à leurs côtés pour les accompagner dans leur projet, parmi une sélection de profils.

Pour Mathieu Guerin, CEO de LivingRoom, « Le concept de LivingRoom.immo est de remettre à l’honneur des éléments au moins aussi importants que l’estimation immobilière : la confiance, la sécurité, ou le contact humain, tout en valorisant les compétences des professionnels de l’immobilier et en protégeant la confidentialité et les données des particuliers. »

FNAIM LAB : déjà 17 start-ups à son actif

La FNAIM, soutient via le FNAIM LAB, les visionnaires des produits et services de l’immobilier de demain. « Le FNAIM LAB a pour objectif, en accompagnant les innovations au cœur de notre secteur d’activité, de provoquer la rencontre, l’échange et de recueillir l’expertise métier de ses adhérents sur leurs nouveaux produits », explique Guy Roche, coordinateur du FNAIM LAB.

« FNAIM LAB nous permet de saisir et parfois orienter les évolutions technologiques qui ont un impact sur nos métiers et d’accompagner les entrepreneurs qui se lancent sur notre secteur notamment en terme de notoriété et de réseau », explique Jean-Marc Torrollion, Président de la FNAIM.

Lancé en 2018, le FNAIM LAB a déjà suivi et charté 17 start-ups, sur des périodes contractuelles d’accompagnement d’un an. 9 d’entre elles sont toujours suivies aujourd’hui.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !