publicité
En lecture

L’interrupteur sans contact bientôt dans vos maiso...

L’interrupteur sans contact bientôt dans vos maisons !

Pratique, invisible, hygiénique… N’en jetez plus, l’interrupteur sans contact n’a que des qualités et il sera bientôt dans vos maisons. La société qui l’a conçu finalise actuellement la levée de fonds pour pouvoir lancer la production. Avis aux intéressés…

Après deux ans de recherche et de développement et 300k € investis, Open App, société implantée dans les Alpes-Maritimes, est sur le point de lancer une petite merveille de technologie destinée à révolutionner nos habitudes à la maison : l’interrupteur universel sans contact*. En effet, celui-ci existe, il ne demande qu’à être fabriqué. Open App a d’ailleurs sélectionné des entreprises françaises à proximité de ses bureaux, à Nice, pour produire ses interrupteurs. Ils seront français !

Simple comme un mouvement de la main

Avec ce petit boitier incrusté dans le mur, éclairer une pièce ou ouvrir une porte devient désormais simple comme un tour de passe-passe. Un seul geste de la main, du coude… suffit. Intelligent, il reconnaît si vous voulez allumer, éteindre ou simplement varier l’intensité de la lumière. Vous vous approchez et le tour est joué. Quoi que vous portiez : un pull, des gants… A trois centimètres, il détecte en effet toute présence et il déclenche un variateur d’intensité luminaire ou une commande pour allumer/éteindre la lumière, une sonnette, une alarme, un portail. Mais au-delà de la prouesse technologique, il est aussi un élément de décoration à recouvrir selon ses envies, avec le matériau de son choix (verre, bois, marbre, carrelage…). Il peut même être peint !

« La société existe depuis 3 ans et, très rapidement, nous avons mis au point une petite gamme de produits en guise de preuve du concept, explique Pierre Fasquelle, président d’Open App. En analysant le marché, nous avons voulu développer un produit qui réponde aux exigences les plus actuelles. En 2015, nous avons levé des fonds auprès d’un site de crowdfunding pour nous permettre de nous développer et proposer un produit unique et abouti. Je suis monté au créneau pour que nous soyons reconnus par le ministère de la Santé et des Affaires sociales. Ce qui a été rapidement le cas car, au-delà du confort, il y a le côté hygiénique et le côté pratique pour les personnes invalides. »

Comment ça marche ?

L’interrupteur possède plusieurs fonctions. Il y a l’inévitable on/off, basique, mais celui-ci s’allume en soft start, c’est-à-dire qu’il est progressif, jamais éblouissant. La lumière est progressive. Une position  permet de varier la lumière, pour plus de confort, mais l’interrupteur sans contact va plus loin que les variateurs de lumières traditionnels : il mémorise l’intensité. Comme cela, quand on allume, il se met dans la dernière position.

La société travaille aujourd’hui sur d’autres produits destinés à intégrer la domotique ou pour les personnes à mobilité réduite. « Quand on a créé l’entreprise, moi, ce que je voulais faire, c’était rendre la vie plus belle (un nouvel espace de déco) et plus facile (le sans contact pour tous), conclut Pierre Fasquelle. Aujourd’hui, nous avons réussi à augmenter la fonctionnalité des interrupteurs mais ils restent en lien direct avec l’être humain ! » Olivia Delage/byBazikPress

Vous voulez participer à l’aventure ? La société ouvre son capital sur des tickets d’entrée de 30 000 à 50 000 €. Plus de renseignement : pierre.fasquelle@open-app.f

*Prix : autour de 90 €


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *