publicité
En lecture

Monkey-Locky propose une alternative à la clé sou...

Monkey-Locky propose une alternative à la clé sous le paillasson !

Laisser la clé sous le pot de fleur pour votre locataire ne vous tente pas ? On vous comprend… Il existe une solution au casse-tête de la remise des clés. Une jeune startup a créé un système de consignes automatisées.

L’idée est toute simple mais encore fallait-il y penser… Cédric Schwartzenberger, jeune entrepreneur dans l’âme, ex-consultant chez Capgeminy, rêvait de monter sa boîte. Alors, il a cherché à innover, à créer quelque chose qui n’existait pas. Et il a trouvé…

Remettre ou récupérer des clés : une vrai galère

Bye bye le temps perdu à attendre le locataire en retard…

« J’ai eu la chance ou l’opportunité de détecter un besoin, donc l’occasion de lancer ma société, explique-il. Utilisateur d’Airbnb depuis 4 ans à Paris, aussi bien en tant que locataire ou loueur, j’ai constaté qu’il y avait un problème récurrent que tout le monde rencontrait en passant par des  plateformes de location entre particuliers, c’est la remise des clés. Moi, personnellement, j’ai connu tous les cas de figures : une fois, j’ai été obligé d’attendre mon locataire sous la pluie une demi-heure sans pouvoir le joindre. Une autre fois, j’ai raté mon train à cause d’un locataire qui était en retard. Une fois encore, la réservation que j’attendais est malheureusement arrivée alors que j’avais quitté mon logement, les clés dans ma poche… Bref, la remise des clés, c’est toujours compliqué. La seule alternative, c’est le paillasson ou le pot de fleurs. Autant dire que c’est loin d’être la solution la plus fiable.»

Des consignes sécurisées dans les cafés parisiens

Enfin une solution pour tracer son trousseau et savoir où sont ses clés !

Cédric Schwartzenberger a donc cherché une solution qui permette à la fois au voyageur de récupérer les clés dans un endroit facile d’accès, ouvert 7j/7, et qui donne également la possibilité au propriétaire de « tracer » son trousseau, afin de savoir où sont ses clés. Et là, il s’est rappelé le système de consignes, très utilisé dans les gares … Il y a un an, il a donc créé la startup Monkey-Locky. Ce site permet à tous de stocker leurs clés dans une consigne sécurisée afin d’éviter les vols. Le service est opérationnel depuis le 1er janvier.

Après seulement quatre mois d’existence, Monkey-Locky propose déjà dix « spots » de stockage de clés, installés dans les quartiers de Paris qui concentrent le plus de réservations, du type Airbnb : le Marais, Montmartre et dans le 15e. Cédric Schwartzenberger prévoit d’en avoir 30 d’ici la fin de l’année. Cent quarante clients, fidèles, utilisent déjà cette technologie.

Une notification envoyée au propriétaire à chaque fois que le casier s’ouvre

La sécurité avant tout !

« Ces consignes sont scellées au mur dans des cafés-bars à Paris, explique l’entrepreneur. Elles sont entièrement automatisées. Ce sont des boîtes en bois. Un écran tactile sur la façade pilote 14 petits casiers à l’intérieur. Pour y avoir accès, le propriétaire s’inscrit sur notre site, en 3 clics, il reçoit un code pour l’ouverture d’un casier dans la consigne de son choix. Il y dépose ses clés et il adresse ensuite ce code au voyageur qui, lorsqu’il arrive, peut venir les chercher. L’avantage de ce système : à chaque fois que le casier s’ouvre, le propriétaire reçoit une notification. Il sait ainsi quand le locataire a récupéré ou remis les clés. Et il a l’esprit tranquille. Souvent, avec Airbnb, les locataires s’enchaînent, un propriétaire a donc besoin de savoir qui accède à son appartement et d’organiser le roulement. Grâce aux notifications, il sait où il en est, entre les femmes de ménages et les locataires… Sans compter, qu’il a la possibilité, à tout moment, sur le site, de régénérer le code secret. Il peut donc en attribuer un nouveau à la personne qui remplace le locataire précédent.»

Une sécurité optimale donc… Mais de toute façon, Cédric Schwartzenberger l’assure. Quand bien même un casier serait fracturé, il y a aucune adresse avec le trousseau de clé. Le casier est parfaitement anonyme. C’est comme ramasser une clé dans la rue, on ne peut rien en faire.

Combien ça coûte ?

Le coût varie en fonction de la durée de stockage : 2,90 € pour 24 heures, 9,90 € pour 5 jours et enfin 19,90 € pour 1 mois, sachant qu’on peut ouvrir et fermer le casier autant de fois que l’on veut.

«C’est un espace de stockage, chacun le gère à sa guise, conclut le chef d’entreprise. Ces consignes peuvent aussi être utilisé par des services de conciergerie ou par n’importe quel particulier qui a besoin, un jour, de transmettre ses clés en toute sécurité.»

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *