publicité
En lecture

Déménager à 2, plus stressant que de préparer son ...

Déménager à 2, plus stressant que de préparer son mariage

2 Français(es) sur 3 se disent « hyper stressées » à l’idée d’emménager avec leur conjoint selon jestocke.com.

Hyper stressant de (re)déménager avec son conjoint

Choisir le logement, faire les cartons, défaire ces mêmes cartons et aménager le tout, des petites choses en apparence banales, mais qui seraient plus stressantes pour les couples que d’organiser un jour J avec buffet, robe, et pièce montée. D’après l’étude menée par JeStocke.com, une plateforme de service de stockage entre particuliers, 66% des personnes interrogées se disent « hyper stressées » à l’idée d’emménager avec leur conjoint.

Etrange puisqu’aujourd’hui, les couples vivent généralement déjà ensemble avant d’emménager dans un logement en commun. L’un va tout le temps chez l’autre, ou inversement. Et pourtant, même ceux ayant déjà expérimenté la vie à deux n’en reviennent pas : 95% des sondés ayant déjà vécu en couple, considèrent que le faire de nouveau est encore plus angoissant que la première fois.

Emménagement et mariage au coude à coude coté disputes conjugales

48% des sondés déclarent avoir traversé une période de troubles et de tensions dans leur couple au moment de l’emménagement à deux contre 52% lors de la préparation du mariage. S’installer à deux semble être un facteur de disputes conjugales particulièrement important aux yeux des Français de 36-45ans ; pour 66% de cette classe d’âge, l’emménagement a été une cause de dispute.

Chez moi, chez toi, dans un nouveau nid ?

La première question qui se pose lors d’un projet d’emménagement, c’est évidemment celle du lieu de résidence pour le nouveau couple. Selon l’étude menée par le site JeStocke.com, ils sont 60% à choisir un nouveau logement pour vivre à deux. Ce sont donc deux déménagements qu’il faut gérer en amont, le déménagement étant bien connu comme facteur majeur de stress.

Rangement, déco, cartons, les sujets qui fâchent

Déménager pour s’installer à deux implique de faire des concessions sur les biens que chacun souhaite conserver pour aménager le nouveau nid. Ils sont 28% à considérer que le choix de la décoration/du mobilier et du rangement est un sujet de discorde fréquent. 26% des sondés ont d’ailleurs choisi de stocker les affaires en double ou celles qui ne rencontraient pas l’adhésion de leur conjoint dans un garde meuble pour solutionner le problème. Comme le précise Laure Courty, fondatrice de JeStocke.com, plateforme de garde meuble entre particuliers : « Nous sommes aussi présents pour accompagner et proposer des solutions adaptées à nos utilisateurs dans les phases importantes de leur vie familiale. Tous les moments clé de la vie d’un couple ou d’une famille en font partie ». Viennent ensuite les questions relatives à la famille pour 19% et les cartons pour 16% d’entre eux. Loin derrière, les travaux, la gestion administrative, les concessions et les habitudes… à perdre.

Vivre à 2 plus engageant que le mariage

L’organisation du mariage, du stress de fête.  Le déménagement, une organisation de vie à deux

Incongru de comparer le déménagement au mariage ? Nous avons posé la question à Chantal Prévost, psychologue à Saint-Etienne (Loire).

« Ce sont deux choses différentes », affirme cette spécialiste pour qui les deux étapes ne sont pas à mettre dans le même panier . «  Le mariage c’est une journée. C’est du détail, de l’organisation, mais ça peut se déléguer, on peut se reposer sur des prestataires par exemple (…). ». Et de poursuivre :  C’est une mise en scène le mariage, alors que s’installer, c’est se voir le matin avec la mauvaise haleine, les comptes à rendre… là on est sur une organisation de la vie à deux, on est dans la réalité ».

« Le mariage, c’est avant tout un stress de fête. On veut faire de cette journée quelque chose de magnifique. Vivre avec l’autre c’est encore plus engageant. C’est le moment aussi du bilan, il faut se poser des questions à deux sur la vie de tous les jours » analyse la psychologue Chantal Prévost. En un mot : courage !

Pour les curieux, le site de JeStocke.com, c’est juste là.

(c)Andréane Meslard/byBazikPress (c)Fotolia


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *