publicité
En lecture

Immobilier Italie : Milan attire de plus en plus d...

Immobilier Italie : Milan attire de plus en plus d’investisseurs internationaux

La capitale de la Lombardie deviendra t-elle le nouvel eldorado de l’immobilier européen ? L’analyse Engel & Völkers

Les ventes reprennent fortement à Milan

Bien que ces dernières années, les acheteurs intéressés aient été hésitants en raison de la récession économique, le volume de ventes au premier trimestre de 2017 a progressé de 13,8 % comparé à la même période l’an passé. L’un des principaux facteurs est l’exposition universelle EXPO qui s’est tenue en 2015 à Milan, de nombreux visiteurs ayant ainsi découvert le marché immobilier local. « Considérant la qualité des biens sur le marché actuel, le moment est favorable pour investir dans l’immobilier résidentiel à Milan », explique Robert Magaglio, l’associé directeur de Engel & Völkers à Milan.

Les quartiers recherchés ? La veille ville et l’ouest

Dans la capitale italienne de la mode et du design, l’intérêt des acheteurs est particulièrement concentré sur les grands appartements de luxe. Les prix dépendent de critères tels que l’emplacement et l’étage. Les aménagements comme les balcons, les terrasses, et les parkings sont aussi des facteurs importants. En 2017, les nouveaux programmes immobiliers bien situés ont atteint les prix les plus élevés, entre 10 000 et 11000 euros le mètre carré. Les propriétés les plus prestigieuses ont atteint jusqu’à 15 000 euros au mètre carré. Un des lieux les plus recherché à Milan est Brera, le quartier des artistes au cœur de la vieille ville, qui doit son charme à ses palazzi historiques, ses galeries et ses marchés. Pas loin de Brera ce trouve le Quadrilatero della Moda avec ses célèbres boutiques de luxe, bijoutiers et magasins de design intérieur. San Babila, près de la fameuse cathédrale de Milan, est aussi l’une des adresses les plus convoitées. Ces quartiers sont particulièrement prisés des acheteurs internationaux. Les italiens tendent à préférer les quartiers résidentiels à l’ouest de Milan. Dans cette région, l’intérêt des acheteurs se concentre sur les adresses à proximité directe du Corso Magenta, Via Vicenzo Monti et Via Mario Pagano, près du Parc Semplon et son fameux arc de triomphe « Arco della Pace ».

La clientèle internationale représente environ 10% du marché

Le marché de Milan est dominé par les primo-accédants. Environ 90% des acheteurs sont des citoyens italiens. Les 10% restants, sont les acheteurs internationaux qui viennent de pays tels la France, la Russie et les États-Unis. La majorité des clients achètent leur première maison, ou sont des propriétaires à la recherche d’une propriété plus grande ou, au contraire, plus petite dans des cas particuliers. Outre les occupants propriétaires, les investisseurs nationaux et internationaux sont également présents sur le marché immobilier de Milan. Dans la plupart des cas, leur but étant l’investissement immobiliers, ils cherchent à acquérir des biens pour ensuite les louer.

L’extension du métro de Milan devrait stimuler le marché immobilier résidentiel

Engel & Völkers prévoit une hausse continue du marché immobilier résidentiel à Milan. En 2018, la demande continuera de croitre dans certains quartiers. « Dans les mois et les années qui viennent, nous anticipons une hausse dans les quartiers près de la ligne M4 du métro actuellement en cours de construction, » analyse Roberto Magaglio. Les autres quartiers en développement se situent près de Porta Nuova, le centre d’affaires moderne du nord de Milan, mais également près du Fondazione Prade, non loin de l’université d’économie Luigi Bocconi dans le sud.

D’autres hausses de prix sont attendues

La forte demande des acheteurs privés et des investisseurs pour les propriétés résidentielles à Venise entraînera des prix élevés soutenus au cours des mois à venir. Cette forte demande est favorisée par des facteurs tels que la politique des taux d’intérêt bas en Europe et la croissance de l’économie italienne. « Parallèlement, la disponibilité de propriétés haut de gamme pour de bons et très bons emplacements, restera extrêmement limitée ce qui signifie qu’il n’y a pas d’assouplissement du marché en vue », a déclaré Mauro Lozza.

1.Non loin du parc Semplon à l’ouest de Milan, ce loft moderne est en vente au prix de 1,8 million d’euros. Il comprend trois chambres et quatre salles de bains avec un espace intérieur d’environ 300 mètres carrés. (photo de gauche) 2. Situé au septième étage d’un immeuble résidentiel à San Babila, cet appartement en pleine propriété offre une vue sur l’horizon de Milan. Le prix de vente de cette propriété d’environ 210 mètres carrés s’élève à 1,9 million d’euros. (photo de droite)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©Engel & Völkers/ frenk58 – Fotolia.com


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *