publicité
En lecture

L’appartement de David Bowie à Manhattan en ...

L’appartement de David Bowie à Manhattan en vente 6 millions de dollars

L’appartement de Manhattan dans lequel David Bowie et sa femme Iman ont vécu 10 ans est mis en vente.

Vous êtes fan de Bowie, de Manhattan, pianiste et rêvez de vous offrir une vue sur Central Park ?  Avec 6 millions d’euros (6,5 millions de dollars) vous allez pouvoir vous offrir le luxueux appartement de Manhattan dans lequel David Bowie et sa femme Iman ont vécu durant dix ans.
Décédé en 2016 à l’âge de 69 ans, David Bowie reste une des figures du rock les plus adulées et les biens immobiliers dans lesquels il a vécu s’arrachent… L’an passé, son ancien studio londonien a été mis en vente pour 24 millions de livres (soit 28 millions d’euros). Cette année, l’appartement que le chanteur a occupé avec son épouse Iman pendant dix ans, de 1992 à 2002, est mis en vente par l’agence Corcoran.

6 pièces, 175 mètres carrés avec vue sur Central Park

D’une superficie de 175 m², le bien se situe dans un immeuble de 1930, d’une hauteur de 42 étages. Il s’agit d’un six pièces, comportant trois chambres, toutes équipées d’une salle de bain. L’une d’entre elles avait à l’origine été conçue pour servir d’abri en cas d’intrusion. Elle a cependant retrouvé un usage plus conventionnel.

6 millions de dollars piano inclus

Petite particularité de cette vente : le piano de David Bowie, présent et en parfait état, est inclus dans le prix. En outre, le dressing en lambris d’Iman est également toujours utilisable.

« L’appartement bénéficie d’une vue imprenable sur Central Park. En effet, il est localisé dans un quartier huppé de Manhattan, où la valeur moyenne d’un « condiminium » de ce standing approche des 19 000 euros au mètre carré. Un prix qui est allégrement dépassé par ce bien, qui avoisine les 35 000 euros au mètre carré, avec un prix total de 6,5 millions de dollars. Pour acquérir ce luxueux appartement en plein cœur de Manhattan, il va falloir faire appel à un courtier immobilier ! »s’amuse Loic Ruault, fondateur d’Avisofi.

Crédit photo : Corcoran


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *