publicité
En lecture

Prêt(e)s à craquer pour une résidence secondaire ?...

Prêt(e)s à craquer pour une résidence secondaire ?

Le marché des résidences secondaires repart. ORPI revient sur sur les raisons qui poussent les Français à se jeter à l’eau.

Dans quelles conditions les Français sont-ils prêts à craquer pour une résidence secondaire. C’est le thème d’une étude réalisée auprès d’un échantillon de 1500 personnes âgées de 18 ans et plus, représentatif de la population française en avril 2017 par le réseau d’agences immobilières ORPI. Résultats.

Les Français disent oui à la résidence secondaire

55% des Français se disent prêts à acquérir une résidence secondaire avec pour but d’y passer les vacances et ainsi éviter des frais complémentaires pendant ces périodes. Véritable gage pour l’avenir, pour 28% des Français c’est le lieu idéal pour profiter de la retraite et pour 21% l’occasion de se construire un capital financier.

Mais à un prix raisonnable

Les Français sont prêts à investir dans une résidence secondaire mais pour 66% d’entre eux son prix doit rester raisonnable. Et pour 42%, ce doit avant tout être un lieu de détente et de partage pouvant accueillir toute la famille.

Si possible sans travaux

Selon 36% des Français, cet investissement ne doit pas pour autant engendrer la mise en place de travaux.

De préférence en bord de mer

Le bord de mer est plébiscité par 38% des Français. C’est selon eux la localisation idéale pour une résidence secondaire.

Attention aux taxes

Les taxes (foncière, habitation…) liées à l’acquisition d’une résidence secondaire constituent LE principal frein à l’achat pour 59% des Français. Les frais divers occasionnés par cet investissement (l’entretien de la résidence, son assurance, le chauffage, etc.) restent tout de même un obstacle pour 52% des répondants.

Une telle acquisition est tout même importante pour les Français. En effet, ils sont 32% à se dire prêts à franchir le pas, tout en étant locataires de leur résidence principale.

© Jonathan Stutz – Fotolia.com

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *