La Maison Marceau : un beau projet d’immobilier mixte, solidaire et temporaire, porté par Plateau Urbain et l’association Aurore

Plateau Urbain et Aurore lancent un nouveau projet : une occupation mixte dans un ensemble immobilier de 2 700 m² à Paris 8e. Le bâtiment vacant, mis à disposition par la Cipav, accueille un centre d’hébergement pour femmes en situation de précarité et trente-quatre structures œuvrant dans les domaines culturel, artistique et social.

La coopérative Plateau Urbain et l’association Aurore ont été retenus par la Cipav, caisse de retraite interprofessionnelle des professions libérales, pour l’occupation temporaire d’un ensemble de bureaux de 2 700 m², situé avenue Marceau, entre le Pont de l’Alma et les Champs-Elysées, dans le 8e arrondissement de Paris.

Le premier pas d’un projet solidaire

La coopérative porte la vision d’un lieu mixte, où cohabitent une offre solidaire à destination d’acteurs associatifs, culturels et de l’économie sociale et solidaire et une offre à destination d’entreprises plus matures. Le projet, d’une durée prévisionnelle de 14 mois, intègre un centre d’hébergement destiné à une cinquantaine de femmes en situation de précarité porté par l’association Aurore, partenaire régulier de Plateau Urbain aux Grands Voisins (Paris 14e), aux Cinq Toits (Paris 16e), à la Plateforme des Acteurs de Demain (Absolument Fantastiques !) à Antony (92)…

“ Nous nous félicitons d’avoir su convaincre la Cipav, le propriétaire de l’immeuble, de l’intérêt d’une collaboration avec Plateau Urbain et l’association Aurore : la commercialisation des 550 m² de bureaux divisibles est le premier pas d’un projet solidaire, qui repose sur la péréquation entre activités”, précise Adrien Viaud, directeur de la commercialisation chez Plateau Urbain. Ces locaux étant disponibles immédiatement, nous pourrons accueillir rapidement nos preneurs et préparer l’implantation d’activités à impact social et des locaux d’hébergement”.

« A Aurore, nous savons que le partage des lieux entre personnes sans domicile hébergées, entreprises et habitants d’un quartier contribue à changer les regards, explique Florian Guyot, directeur général d’Aurore. Les expériences comme celles de L’Archipel (75008), Les Grands Voisins (75014), Les Cinq Toits (75016) ou Les Petites Serres (75005) le démontrent. Ici, nous accueillerons des femmes seules sans domicile. Elles ont, sans doute encore plus que d’autres, besoin de la protection et de l’accompagnement que notre association propose. Partenaires de Plateau Urbain depuis plusieurs années, nous sommes fiers d’être présents dans ce projet valorisant, sur un site et dans un quartier qui contribueront au bien-être de ces femmes. »

Un projet solidaire qui s’inscrit dans l’ADN de la Cipav

Caisse interprofessionnelle de retraite et de prévoyance des professions libérales, la Cipav assure la gestion d’un patrimoine immobilier, dont l’immeuble de l’avenue Marceau, destiné à assurer l’équilibre financier de la caisse afin de pérenniser son régime de retraite. Alors que cet immeuble est temporairement vacant, la Cipav a souhaité s’engager en mettant ces locaux à disposition d’acteurs associatifs et de l’économie sociale et solidaire pour une durée de 14 mois.

« En tant qu’organisme de sécurité sociale, nous avons souhaité exprimer les valeurs de solidarité et d’entraide que nous portons en proposant un immeuble temporairement vacant à des structures associatives, culturelles et sociales. Cette mise à disposition apporte une solution pragmatique à des situations d’urgence et contribue à la mixité sociale du territoire et de la société. Nous souhaitons encourager les entreprises et les structures publiques qui partagent ces mêmes valeurs à soutenir et développer ce type d’initiatives solidaires », a déclaré Philippe Castans, président de la Cipav.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !