Dispositif Loc’Avantages (Louer Abordable): Les propriétaires seront-ils vraiment gagnants ?

Il y a deux semaines, le gouvernement communiquait sur l’évolution du dispositif Louer Abordable.  Flatlooker a voulu savoir si, d’un point de vue financier, il était intéressant pour un bailleur de s’inscrire au dispositif. Verdict ?

proposition de loi Lemoine

© adobestock

 0
Temps de lecture estimé : 3 min

A partir du 1er mars 2022, le dispositif Cosse/ Louer abordable, permettant aux propriétaires de bénéficier d’un avantage fiscal s’ils louent un logement à un loyer modéré, évolue ! Voté dans le cadre de la loi de finances pour 2022, le dispositif Louer abordable devient Loc’Avantages, (en théorie) plus simple et plus avantageux pour les propriétaires bailleurs.

Quels changements avec Loc’Avantages ?

Loc’Avantages permet aux propriétaires de bénéficier d’une réduction d’impôt importante s’ils mettent en location leur bien à un montant inférieur aux loyers du marché. La déduction fiscale se transforme en une réduction d’impôt allant de 15 % à 65 % des loyers perçus.

L’agence de location et de gestion en ligne Flatlooker a mené une étude afin de savoir si l’application du dispositif était en effet rentable pour le propriétaire. En fait, tout dépend du type de bail. Les explications …

L’étude porte sur plus 3 000 logements dans 20 métropoles françaises et compare les revenus nets après impôts dans le cas actuel et dans l’hypothèse du nouveau dispositif Loc’Avantages. Pour les besoins de l’étude, la supposition d’un taux marginal d’imposition de 30% a été faite ainsi que le choix d’un régime au forfait (micro-BIC ou micro-Foncier).

Un dispositif rentable en location nue, des gains

Premier enseignement de l’étude : le dispositif Cosse / Loc’ Avantages est rentable pour 12,9% des logements loués nus. Le loyer médian pour les logements rentables s’élève à 907€ avec le dispositif, et la surface médiane est quant à elle de 64 m². La médiane des gains du dispositif est de 315€.

« Le dispositif s’avère rentable pour les propriétaires dont le loyer actuel est très proche du niveau de loyer LOC 1 de Loc’ Avantages. Une faible baisse de loyer leur permet de bénéficier des 15% de réduction d’impôt, cumulée à une vacance locative réduite », explique Nicolas Goyet, fondateur de Flatlooker

Un dispositif inadapté pour la location meublée

Bien que non concernés par le dispositif, les logements meublés ont également été étudiés par Flatlooker. L’étude montre que ce dispositif est peu bénéfique aux propriétaires qui louent en meublé. Seulement 4,16% des logements qui ont un bail meublé auraient une meilleure rentabilité avec Loc’Avantages. Et, dans ces conditions, le gain médian se trouve à 206€.

« Le dispositif n’est pas intéressant pour les logements loués meublés car ils bénéficient déjà d’une fiscalité avantageuse (abattement de 50% dans le cadre du Micro BIC) et de loyers 10%-15% au-dessus des prix de marché», précise Nicolas Goyet.