publicité
En lecture

Vous négociez ? Votre sourire vaut de l’or !...

Vous négociez ? Votre sourire vaut de l’or !

Vous voulez négocier un rabais ? Voici ce qu’il faut savoir pour arriver à vos fins…

On se demande souvent en immobilier combien on peut négocier. Mais il est tout aussi intéressant de savoir comment y arrive ! Et en la matière, on confond souvent négociation et marchandage. La tactique sera opposée que l’on soit acheteur ou vendeur.

Vous achetez ? Soyez positif… avant de marchander !

En tant qu’acheteur, on a tendance à énumérer en premier les défauts du bien pour en diminuer le prix. Grosse erreur stratégique. Cela énerve généralement les propriétaires et diminue vos chances de conclure. Commencez plutôt par lister ce qui vous plaît dans le bien. Cela vous valorisera auprès du propriétaire qui vous trouvera « digne » de la discussion et sera à votre écoute. Il lui sera d’autant plus difficile de refuser ensuite votre prix basé sur les meilleurs aspects de son bien. Et il éprouvera des difficultés à en relever encore d’autres pour augmenter son prix.

Vous vendez ? Faites diversion … pour retarder la négociation

En tant que vendeur, en revanche, l’objectif est de vous éloigner de la discussion du prix. De fait, l’acheteur  aura que d’autant moins la possibilité de le diminuer. Cette technique de « diversion » permet également de gagner du temps de réflexion car une négociation va souvent très vite, en immobilier aussi. Soyez donc créatif et préparé. Vous pourrez aborder des thèmes tels que l’obtention de crédit, le délai de prise de rendez-vous chez le notaire, le mobilier qui pourrait éventuellement intéresser l’acheteur… Plus votre liste sera longue, plus vous gagnerez du temps et limiterez les tentatives de négociations.

Restez aimable en toute circonstance, il n’y a pas que le prix dans la vie

Acheteur ou vendeur, gardez toujours à l’esprit que faire des affaires n’est pas qu’une question de prix.

Qui n’a jamais acheté chez un commerçant par ce qu’il/elle est sympathique ?

En immobilier, même si les montants sont importants, c’est pareil. Même si les enjeux financiers sont considérables, nous restons avant tout des être humains. Et l’on aura toujours plus envie d’acheter ou de vendre a quelqu’un d’agréable.

Et n’oubliez pas que 3% à 5% de gagné sur un achat immobilier c’est vite 10.000 euros de gagnés, en souriant… 

©byBazikPress©Peter Atkins – Fotolia.com


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *