publicité
En lecture

Petit paradis sur pilotis au coeur du Berry [212 0...

Petit paradis sur pilotis au coeur du Berry [212 000 €]

Erwan Compagnie a transformé une ancienne cabane de pêcheur nichée au milieu des arbres sur une île privée sur l’Arnon. Aujourd’hui, son petit paradis est à vendre !

Une maison sur une île privée

Attention… Bien rare à vendre ! Vous êtes à la recherche d’un petit paradis, en pleine nature, posé sur le bras d’un fleuve ? Ne cherchez plus. Erwan Compagnie est l’heureux propriétaire d’une ancienne cabane de pêcheur sur pilotis, construite dans les années 40, sur une île privée de 1 930 m², sur l’Arnon, dans le Cher, au coeur du Berry. De quoi faire rêver les amoureux de la faune, de la flore et de la pêche ! Ici, la nature est partout, pas de voisin avant 1 km à vol d’oiseau, les saules pleureurs, les peupliers, les frênes enveloppent la maison. Et l’ambiance est romantique. Pour y accéder : un bateau et un ponton.

 

 

 

Un havre de paix à 2,5 km du village de Saugy

« C’est un lieu unique car il n’en existe pas d’autres, explique Erwan. Vous trouverez des cabanes de jardin mais pas d’habitation sur les îles. Il est interdit de construire sur une île, à cause des crues. Ma maison est suffisamment haute alors elle ne risque rien.» Aujourd’hui, sa cabane de Robinson, à l’abri des regards, est à vendre (meubles et électroménager compris). Son prix : 212 000 €. Et c’est l’agence immobilière spécialisée dans les biens insolites Delacouraujardin qui se charge de sa commercialisation.

Si Erwan cherche à céder son petit paradis, ce n’est pas parce qu’il s’est lassé mais uniquement pour poursuivre un autre rêve : naviguer sur un voilier. « Je n’ai pas d’attaches familiales dans le coin. Je souhaite retourner en Bretagne. Mais je regretterai sûrement cette maison qui a été un vrai coup de cœur ! Ce qui m’a déduit : le lieu. C’est un sanctuaire, très préservé. On peut passer ses journées assis sur une chaise à regarder la nature. Il y a toutes sortes d’oiseaux : des poules d’eau, des canards, des martins pêcheurs, des hérons… De l’autre côté, sur la rive, des chevreuils et des biches viennent boire. Il y a très peu de passage. Parfois des pêcheurs. » Il faut dire que l’Arnon est très poissonneux. On y trouve des gardons, des gougeons, des brochets et même des sandres…, signe que l’eau est très propre. Et pour faire ses courses, Erwan descend la rivière jusqu’au village de Charot où il se gare au niveau du lavoir.

Une ancienne garçonnière rénovée de fond en comble

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si les anciens propriétaires avaient peu transformé cette cabane perdue dans les bois qui servit un temps de garçonnière, Erwan, lui, s’est lancé dans de gros travaux et l’a profondément modifiée. « Lorsque je l’ai achetée, il y a 4 ans, il n’y avait ni l’eau potable ni l’électricité ni le téléphone. Je cherchais une résidence secondaire. Alors, un temps, nous avons vécu avec des groupes électrogènes. Pour le week-end, c’était marrant mais, un jour, ma compagne et moi avons décidé d’y faire des aménagements et d’y vivre.»

Erwan a modifié la toiture ce qui lui a permis d’aménager un étage supplémentaire. Les parpaings, le bois, les matériaux…, tout est passé par bateaux. Le résultat est époustouflant. L’ancienne cabane à désormais des airs de chalet. Elle fait 50 m² et comprend 3 pièces : un salon-cuisine, une chambre, une salle de bains/WC, plus, un jardin d’hiver de 25 m². Une terrasse en bois court tout autour de la maison. De larges baies vitrées donnent sur l’extérieur. Et une baignoire en fonte encastrée dans le sol en bois sur la terrasse permet de prendre son bain à l’extérieur, été comme hiver. « Aujourd’hui, il y a tout le confort moderne (télé, congélateurs, machines à laver, cheminée avec insert, barbecue fixe). L’île dispose de l’eau potable, de l’électricité et d’Internet haut débit. Les câbles passent dans le lit du fleuve. Si c’était à refaire, je ne le referais peut-être pas. C’était très compliqué et très cher…

© De La Cour Au Jardin ©BazikPress

 

 

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *