publicité
En lecture

Saint-Priest : Quand deux oiseaux bloquent l&rsquo...

Saint-Priest : Quand deux oiseaux bloquent l’avancée d’un chantier…

On connaissait les elfes qui bloquent la construction d’une autoroute en Islande. Là ce sont de petits oiseaux qui bloquent un promoteur lyonnais.

Connaissez-vous les oedicnèmes criards ? Il s’agit d’un un petit échassier semi-nocturne qui ne fait pas plus de 500 grammes. Une espèce en voie de disparition, donc protégée, donc inexpulsable. C’est la désagréable découverte qu’ont fait les ouvriers d’un chantier, dans l’Est Lyonnais, sur la commune de Saint-Priest (Rhône).

Le chantier de construction mis en pause…

Pas de bulldozers donc, sous peine de faire fuir les deux oiseaux, et de détruire leur nid. C’est la société Clé en Main (CMC), en charge de la construction qui a compris le problème. Une information révélée par le quotidien local Le Progrès, la semaine dernière. Le groupe CMC doit construire un bâtiment d’activité, sur 1,5 hectares. « Au regard de notre projet qui comporte des perspectives de créations d’emplois, je suis scandalisé. Je n’ai rien contre la protection de l’environnement et des oiseaux, mais le bien-fondé économique du projet est indéniable » confie, au journal Le Progrès, Jean-Michel Ronjon de la société CMC. D’après lui, le problème s’est déjà posé il y a quelques années, mais a finit par se résoudre.

… seule solution pour reprendre le programme immobilier à Saint-Priest ? Déménager le nid

La société de promotion immobilière a donc fait appel à Evinerude, une entreprise chargée d’études sur la préservation de l’environnement. Le but étant de reloger le couple d’oiseaux, dans un endroit parfaitement approprié à leurs besoins. « Pour accueillir le couple d’œdicnèmes criards, on cherche un terrain d’un hectare recouvert d’un substrat graveleux » précise au journal Le Progrès, Muriel Botton, directrice de Evinerude. Un terrain qui devra être entretenu pendant trente ans, et devra surtout entrer dans les frais du client ou du promoteur.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *