En lecture

A quoi ressemblera le super siège social de Micros...

A quoi ressemblera le super siège social de Microsoft ?

VIDEO. Le leader de l’informatique s’apprête à transformer son siège social en petite ville durable de 141 bâtiments. Un campus géant, doté entre autres installations d’un centre commercial ou encore de pistes de jogging.

L’entreprise l’annonce sur son blog. « C’est l’un des joyaux de la couronne Microsoft ». Le gigantesque campus de Redmond, dans l’État de Washington aux États-Unis, va bientôt connaître un ravalement de façade sans précédent. Objectif du géant de l’informatique : construire une mini-ville durable pour ses employés chéris.

Le siège de Microsoft s’étend déjà sur près de 200 hectares. 18 bâtiments supplémentaires, tous flexibles, viendront enrichir les structures existantes portant le nombre d’immeubles à 141. Ces installations s’accompagneront entre autres : d’un centre commercial, des sentiers de jogging et de randonnée, de deux terrains de football, d’un terrain de cricket, et d’une grande place ouverte de 8 000 m². Le lieu pourra non seulement accueillir les 47 000 employés qui y travaillent déjà, mais également recevoir les 8 000 recrutements envisagés à l’avenir par la société.

Près de 150 millions de travaux

Espace de travail plus ouverts et flexibles, puits de lumière naturelle, intérieurs et extérieurs récréatifs… tout est organisé pour favoriser le bien-être et la créativité des employés. Les salariés peuvent, par exemple, tenir des réunions dans des cabanes en bois, construites dans les arbres, à plus de 3 mètres du sol. Le campus, déjà certifié «Zéro waste » (zéro déchet) donnera par ailleurs, une part plus importante à l’écologie. Les voitures seront stationnées dans un parking souterrain de telle sorte que les employés pourront se déplacer à pied, à vélo… ou à l’aide d’un métro construit spécialement pour le site et dont l’achèvement est prévu pour 2023.

D’après le président de Microsoft, le développement du projet devrait coûter près de 150 millions et dollars et créer quelques 2 500 emplois dans le secteur de la construction. Le super campus fait d’ailleurs l’objet d’une vidéo diffusée sur le net démontrant le caractère pharaonique d’un projet susceptible d’attirer jusqu’à elle de futurs talents de la tech :

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *