publicité
En lecture

Baissez votre prix d’emblée… vous vend...

Baissez votre prix d’emblée… vous vendrez plus cher à l’arrivée !

Vous n’avez rien à gagner en affichant un prix de vente trop élevé. Bien au contraire…  Les conseils d’Evelyne Gielen, économiste en immobilier.

Vous êtes sur le point de mettre votre bien en vente ?  Pour y voir clair sur le prix vous décidez de faire expertiser votre logement par des professionnels de l’immobilier ? Excellente initiative !  Comme le marché immobilier est dynamique, que le niveau de transaction n’a jamais été aussi élevé, vous tendez l’oreille au mieux disant. C’est humain. Et puis vous avez réalisé de magnifiques travaux qui ont valorisé votre investissement. Va donc pour une surcote de 10%.  Finalement, vous n’êtes pas très loin du prix auquel l’ami de la voisine a vendu son appartement situé à deux pas du vôtre mais nettement moins agréable, évidemment.  Il a très bien vendu lui, il a fait une très belle plus-value, il n’y a aucune raison que vous n’en fassiez pas autant.

C’est décidé vous allez tester le marché en demandant le prix fort. Vous avez du temps, pensez-vous. De toute façon, vous ne prenez aucun risque, vous verrez bien, il sera toujours temps de revoir vos prétentions. Détrompez-vous, vous risquez au contraire de vous disqualifier d’emblée et de tomber de très haut… Voici les conseils d’Evelyne Gielen, économiste en immobilier en Belgique.

10% de trop, et vous éloignez 2/3 des acheteurs potentiels

Gardez à l’esprit qu’internet est aujourd’hui à l’origine de plus de 9 transactions sur 10. Les candidats à l’acquisition passent leur temps sur le web. Et si votre bien est plus cher que les autres produits du marché, il intéressera moins de prospects, suscitera peu de visites et vous aurez moins d’offres. Les chiffres sont éloquents : en surévaluant un bien de 5% vous perdez la moitié des amateurs potentiel,  et en le surévaluant de 10% vous vous coupez des deux tiers du marché. A méditer !

N’oubliez pas non plus, que les candidats à l’acquisition sont parfaitement conscients de leur pouvoir d’achat immobilier. Bien sûr, les prix du mètre carré n’ont jamais été aussi élevés, la hausse a été extrêmement forte ces dernières années, mais il ne faut pas oublier que les salaires eux n’ont pas bougé. Et qu’avec la meilleure volonté du monde, nombre d’acquéreurs ne peuvent pas surenchérir… faute de moyen !

Fixer un juste prix dès le départ pour réaliser une belle transaction

En étant proche du juste prix, votre bien intéressera un maximum de monde, attirera de nombreuses visites et générera un maximum d’offres. Plus il suscitera d’engouement, plus les acquéreurs rassurés sur leur choix, seront prêts à enchérir . Et pour peu que Madame veuille vraiment l’appartement, Monsieur sera prêt à casser la tirelire pour lui faire plaisir. Et à faire une offre d’achat au prix. Bien au dessus de ce que vous auriez obtenu en mettant le bien trop cher.

©byBazikPress/AA© vege – Fotolia.com

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *