Retrouvez le plaisir de boire l’eau du robinet avec les perles de céramique !

Et si vous arrêtiez l’eau en bouteille plastique, chère, polluante ? Avec des perles de céramique 100% naturelles, plongées dans votre carafe, la qualité de l’eau du robinet s’améliore de façon significative et vous retrouverez le plaisir de la boire ! Suivez le guide …

Vous avez dit magique ? Plus personne n’ignore aujourd’hui l’urgence qu’il y a à changer ses habitudes en matière de consommation, de déchet, de transport… Vous voulez réduire votre empreinte écologique ? Vivre de façon éco responsable ? Apporter votre pierre à l’édifice ? C’est la démarche dans laquelle s’est lancée Laurence Beauvais, journaliste pendant 20 ans, avant de changer radicalement de carrière et de créer sa boîte il y a deux ans. Elle décide alors de tester sur le marché français les perles de céramique, trouvaille qu’elle a faite en Allemagne il y a quelques années et qui sont utilisées depuis longtemps en Asie du Sud-est, en Australie, en Nouvelle-Zélande et même en Europe du Nord, où les pays sont traditionnellement plus écolos qu’au Sud, mais qui restent bizarrement méconnues en France.

Le goût d’une eau de source

« Je les avais essayées, je les avais trouvé formidable, explique-t-elle. Ce n’est pas magique mais c’est assez génial… Les perles de céramique améliorent la qualité de l’eau du robinet et son goût. Elles ont une action purifiante, anti-oxydante et dynamisante. Il n’y a plus ce goût de chlore. Il n’y a plus de calcaire. Vous avez vraiment l’impression de boire une eau qui vient de jaillir de la source. »

Immédiatement séduite par ces petites perles en argile qu’on jette au fond d’une carafe et grâce auxquelles on retrouve le plaisir de boire de l’eau du robinet, Laurence Beauvais s’attendait naturellement à ce qu’elles arrivent en France. Cela n’a pas été le cas. Sensible à la question écologique depuis des années, elle décide de les faire connaître aux Français.

Chacun doit faire sa part

« Il n’y a plus grand monde aujourd’hui en France qui ignore que nous sommes dans une situation catastrophique, reprend-elle. On ne peut rien contre un Trump, climato-sceptique, ou contre la déforestation au Brésil mais, même si cela semble peu de chose, chacun peut, comme dans la fable du Colibri, faire sa part. Moi, j’ai considéré que je devais faire découvrir les perles de céramique aux Français. Alors, j’ai décidé de les lancer sur le marché hexagonal.»

Une eau qui retrouve sa structure originelle

Les perles de céramique existent depuis 40 ans au Japon. Elles ont été mises au point par le Pr. Teruo Higa, ingénieur agronome. Alors, qu’est-ce que c’est ? Ni plus ni moins qu’un bouillon de culture ! En fait, un « cocktail » d’environ 80 souches de micro-organismes différents, répartis en 5 familles (bactéries photosynthétiques et lactiques, levures, actinomycètes et micro-champignons) qui neutralise le chlore, le calcaire et les traces d’éléments nocifs souvent contenus dans l’eau du robinet, tels que les nitrates et l’ammonium. L’eau se rééquilibre et retrouve ainsi la structure d’une eau vivante qui sort de la montagne à haute altitude, cette eau qui n’a pas la même structure ni la même finesse qu’une eau, pompée, traitée, acheminée dans des conduits métalliques corrodés…

« En France, l’eau du robinet n’est pas parfaite mais elle est potable ! Boire de l’eau en bouteille plastique est une aberration écologique, poursuit la chef d’entreprise. D’autant que cette eau-là n’est pas parfaite non plus : le plastique se dégrade dans l’eau ! »

Ecolo et économique

Les Français ont peur de l’eau du robinet. D’après eux, elle est de mauvaise qualité, souillée, impure, et surtout elle a mauvais goût… Résultat, 25 millions de bouteilles d’eau en plastique sont jetés chaque année. Pour supprimer le goût du chlore mais aussi purifier votre eau du robinet, vous pouvez équiper votre robinet d’un filtre à charbon ou jeter en vrac au fond de votre carafe 15 à 30 de ces petites merveilles qui ont une durée de vie de 10 ans !

Pour les bouilloires, les cafetières, les lave-vaisselle, les lave-linge aussi …

Laurence Beauvais, via sa marque Les verts moutons, propose les perles en sachet avec un mode d’emploi. Comptez 1 sachet de 15 perles pour 75 cl d’eau. Il existe aussi des versions pour l’électroménager. Déposées au fond d’une bouilloire, d’une cafetière, d’un lave-vaisselle, d’un lave-linge…, elles adoucissent l’eau et rééquilibrent son pH, évitant ainsi le dépôt de tartre qui encrasse les appareils.

Dans un 1er temps, la jeune femme n’a pu faire autrement que de les importer du Japon. Actuellement, elle travaille avec des céramistes en France car elle souhaite développer ses propres produits (avec toujours cette souche de micro-organismes efficaces brevetée au Japon) pour limiter l’empreinte carbone liée au transport.

 

 

 

 

 

© Olivia Delage