Matthieu Burin (hemea) : « Faire face à la hausse des prix des matières premières »

Matthieu Burin cofondateur et président d’hemea est l’invité de Fred Haffner au micro de Mon Podcast Immo.

C’est une des conséquences de la crise sanitaire et économique : le secteur du bâtiment et de la construction connaît une pénurie inédite de matières premières, qui entraîne une hausse des prix des matériaux inquiétante : +15% pour la peinture, jusqu’à 30% pour le carrelage et la plâtre et 120% pour le PVC. Ecoutez les conseils avisés de Matthieu Burin, cofondateur de hemea, un cabinet digital d’architecture et de rénovation.

Mon Podcast Immo : La pénurie de matières premières a-t-elle pour conséquence de nombreux retards de livraison ?

Matthieu Burin : Comprenons d’abord la lecture d’hemea sur l’augmentation du coût des matières premières avec + 15 % sur la peinture, + 20 à 30 % sur le carrelage et le plâtre et 110 % d’augmentation sur le PVC par rapport à janvier 2020, période pré-covid. La pénurie de matières premières a un réel impact sur les prix et les matériaux.

Mon Podcast Immo : Cette augmentation de prix peut-elle bloquer les projets particuliers ?

Matthieu Burin : La pénurie a un impact sur les devis. En ce moment, la question qui nous est le plus posée porte sur l’anticipation et l’intégration de la pénurie dans la réflexion globale. Il est important de prendre en compte les choix à faire avec une vision globale sur la disponibilité des matériaux, les différentes augmentations de prix dès la phase d’accompagnement (avant-projet). Il faut anticiper les délais de livraison des matières premières et envisager de possibles changement de matières (poser du carrelage à la place du parquet) afin de maîtriser les aléas. 

Mon Podcast Immo : Comment envisagez-vous cette pénurie ?

Matthieu Burin : hemea accompagne le client dans cette crise, nous réalisons des travaux avec un panier moyen entre 40 000 et 50 000 € dans les grandes villes de France. Il faut jusqu’à 1 mois et demi pour bien penser son projet. Durant cette phase, il y a des risques pour que les matériaux sélectionnés ne soient plus disponibles ou subissent une augmentation de prix. 

Nous ne pouvons pas prédire l’avenir, mais nous savons que jusqu’à la fin du 3 ème trimestre 2021, les prix seront aussi hauts et continueront sûrement à augmenter. 

Mon Podcast Immo : Une fois la crise sanitaire passée, les prix reviendront-ils à la normale ?

Matthieu Burin : Les industriels avec lesquels nous travaillons nous disent qu’il y a eu 2 éléments en parallèles, liés à la pénurie. Premièrement, une usine met entre 2 et 3 mois pour reprendre 100 % de sa capacité industrielle et un rythme constant de production. De plus, il y a, aujourd’hui, une reprise de la demande beaucoup plus forte en Asie et aux États-Unis, les fournisseurs préfèrent envoyer leurs cargaisons dans ces continents plutôt qu’en Europe, puisque dans ces deux continents, les particuliers sont prêts à payer plus cher les matières premières. La loi du marché opère, ce qui résulte à une augmentation des prix. 

On peut également parler de l’augmentation du prix du transport, qui a été multiplié par 3. 

Pour le moment, les signaux sont loin d’être positifs, le stop and go constant du marché est difficile à gérer. 

Mon Podcast Immo : Vous arrive-t-il de différer certains projets ? 

Matthieu Burin : Nous conseillons, au contraire, d’anticiper les projets et de signer les devis le plus tôt possible. En effet, lorsque vous signez le devis (qui est un engagement de travaux contractuel) à un prix, celui-ci ne peut plus changer. Nous ne connaissons pas la conjoncture des 6 prochains mois, nous recommandons de préparer son projet et de signer son devis en amont plutôt qu’en aval, pour être en mesure de se projeter correctement dans ses travaux et mieux gérer les aléas.

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !