Laetitia Riachi (Pandaloc) : « Apaiser la location et les relations propriétaires locataires »

Mon Podcast Immo reçoit Laetitia Riachi, directrice marketing chez Pandaloc, au micro de Fred Haffner

« Apaiser les relations propriétaires-locataires », c’est l’ambition de Laetitia Riachi, directrice marketing de Pandaloc. Elle vous explique tout dans cette interview. Extraits choisis

Mon Podcast Immo : Comment définissez-vous la proptech en quelques mots ?

Laetitia Riachi : La propetch signifie « properties and technology », c’est l’immobilier et la tech qui est une nouvelle tendance sur le marché. Elle concerne tous les nouveaux acteurs, les nouvelles technologies, les nouvelles start-up qui se lancent sur le marché de l’immobilier et qui veulent transformer le parcours immobilier. C’est une nouvelle tendance dont nous aimerions faire partie en révolutionnant le marché de la location immobilière. 

Mon Podcast Immo : Pourquoi avoir choisi le nom « Pandaloc » ?

Laetitia Riachi : Nous avons choisi le panda puisqu’il représente l’animal totem de la paix et de la sérénité. Notre mission étant de rendre la location immobilière plus simple, plus respectueuse et efficace, le panda était l’animal qui correspondait le plus. Notre panda est le compagnon des propriétaires, il les accompagne dans leur gestion locative. 

Mon Podcast Immo : Quel est l’objectif ?

Laetitia Riachi : Nous sommes partis du constat que la location immobilière est inadaptée au monde moderne. Il y a beaucoup de méfiance entre le propriétaire et le locataire, il est compliqué de louer un appartement, cela est risqué et prend beaucoup de temps. Nous essayons de simplifier la gestion locative du propriétaire, de simplifier le process pour le locataire également, en l’aidant à trouver le logement de ses rêves. Nous nous sommes positionnés en tant que plateforme digitale qui pacifie les relations sur le marché de la location immobilière. 

Mon Podcast Immo : Comment ça marche ?

Laetitia Riachi : Nous aidons à trouver plus facilement un logement pour les locataires et louer plus rapidement pour les propriétaires, le tout sans friction. Tout est automatisé chez Pandaloc pour simplifier les échanges entre les propriétaires et locataires, éviter les points de friction et pacifier les relations.

Nous proposons aux propriétaires de louer rapidement : il suffit de s’inscrire sur la plateforme, créer son annonce – elle sera multi-diffusée sur des portails immobiliers partenaires – et les locataires pourrons déposer leur dossier directement sur l’espace en ligne des propriétaires. Pandaloc trie et classe les dossiers, grâce à un score crée en interne, pour simplifier la tâche des propriétaires, qui pourront comparer les différents dossiers en temps réel. Ce score est basé sur des critères financiers et extra-financiers, nous demandons aux locataires de donner les références de l’ancien bailleur.

Choisir des locataires de confiance, permet de certifier un loyer aux propriétaires. Lorsque le locataire dépose son dossier, nous lui apportons une certification d’identité, une certification bancaire et une certification fiscale. Nous proposons au locataire, grâce à des technologies, de vérifier les informations déclarées pour rassurer le propriétaire et pour lui augmenter ses chances de trouver un appartement.

Enfin, nous facilitons le paiement du loyer, c’est-à-dire que le propriétaire a à disposition une application du paiement de loyer, où il peut être notifié en cas de paiement, il peut relancer automatiquement en cas d’impayés et peut envoyer les documents obligatoires (quittance de loyer, avis d’échéance…). 

Mon Podcast Immo : Quel est votre business model ?

Laetitia Riachi : Notre plateforme se base sur le modèle freemium, c’est-à-dire qu’une certaine partie est gratuite (pour les particuliers, les propriétaires et locataires) et qu’il y a la possibilité d’ajouter des options payantes. Notre ambition est d’enrichir notre proposition de valeur grâce à des services partenaires.

Nous avons vu que certains propriétaires gèrent eux-mêmes la mise en location de leur bien et par conséquent ils ont d’autres besoins (visite virtuelle, états des lieux…). Nous avons trouvé des partenaires potentiels avec qui travailler et se rémunérer à travers des commissions.

Nous allons lancer une offre pour les professionnels car au fur et à mesure, nous nous sommes rendu compte que les professionnels avaient également besoin de la visite virtuelle. Notre troisième système de rémunération est la réserve tampon, elle équivaut au dépôt de garantie (qui correspond à 1 mois de loyer) et permet de couvrir les risques dans le cadre de la gestion des risques. La réserve tampon est évidemment remboursée au locataire à la fin du bail. 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !