Immobilier de prestige Hauts-de-France : Le Pas-de-Calais attire Parisiens et Lillois en quête de résidences secondaires

Focus sur le marché de l’immobilier de prestige en région Hauts-de-France avec le Groupe Mercure Forbes Global Properties.

© adobestock

 0
Temps de lecture estimé : 4 min

Le groupe immobilier Mercure, spécialisé dans les biens de caractère, authentiques ou d’exception, revient sur le marché immobilier de prestige en région Hauts-de-France au premier semestre 2022 et livre ses perspectives pour la fin de l’année.

Prix de vente moyen d’un bien de prestige ? 1 065 000 €

Le prix de vente moyen des biens vendus en Hauts-de-France par le groupe immobilier Mercure lors du premier semestre 2022 était de 1 065 000 € alors que le prix moyen des biens en vente est de 1 570 000€.

Les acquéreurs  ? Des cadres, des Anglais et des Allemands

Dans le département Pas-de-Calais, les acquéreurs sont majoritairement des cadres, hommes d’affaire ou personnes en pré-retraite, en moyenne 60 ans, avec un budget minimum de 500 000 €. Ils sont en recherche du calme et de l’espace extérieur avec ou sans piscine.

Quant aux acquéreurs étrangers, ce sont principalement les Anglais ou les Allemands.

Des maisons entre 600 000 € et 800 000 € sur la côte

Sur la côte du département Pas-de-Calais, l’offre de belles demeures entre 600 000 € et 800 000 € (côté Neufchâtel-Hardelot) est importante.

Des maisons de ville à rénover dans les terres

Côté terre, à 40 – 50 min de la côte, l’offre se porte plutôt sur les maisons de ville à rénover ou pas, avec terrain, aux environs de 500 000 €.

Les acquéreur cherchent des résidences secondaire à rénover où ils pourront télétravailler à 2 heures de Paris ou de Lille. Les maisons sans travaux, avec piscine si possible, sont recherchées également.

Les perspectives

Le marché se complexifie. D’un coté la difficulté à obtenir des prêts met les acquéreurs qui n’ont pas besoin de financement en position de force. De l’autre, certains propriétaires peu pressés de vendre.

2 biens immobilier à vendre dans les Hauts-de-France

Château du IX ème siècle de 15 chambres et suites : à vendre 2 990 000€

Ce château dont les origines remontent au IX ème siècle était l’un des plus importants du Cambrésis où l’on battait la monnaie dans son enceinte. Au XIIème siècle la tour a été remaniée à l’extérieur. Vers le XVème siècle fut accolé à cette tour un bâtiment en forme de marteau de pur style renaissance flamande.

Vers le XVIIIème siècle le château fut restauré en briques de pays. Ce château est d’une construction élégante pure, aux lignes harmonieuses. Les propriétaires actuels l’ont ragrandi au début des années 2000 en y ajoutant un bâtiment de pierres indépendant qui fait office de Résidence avec 15 chambres et suites, salles de réception et garage sous-sol pour 15 véhicules. Dans le parc d’1,20 hectares, un bâtiment a été aménagé en zone de détente avec piscine, jacuzzi et balnéo. La surface totale d’habitation est de 2630m² avec 27 chambres et suites, salles de réception et de séminaire, salle à manger, bureau, cuisine professionnelle et maison de gardien aménagée en suite.

Propriété datant de 1840 offre environ 300m² habitables à  45 minutes du Touquet : à vendre 490 000€

Au cœur du Ternois, située à 45 minutes du Touquet et d’Arras cette charmante propriété datant de 1840 offre environ 300m² habitables et 4800m² de terrain, une jolie grange, un garage et un atelier. Le hall d’entrée distribue d’un côté le salon et de l’autre un bureau et une salle à manger avec parquet et cheminées. La cuisine avec verrière attenante vous offre une vue dégagée sur le jardin. À l’étage de cette demeure se trouve 5 chambres, ainsi qu’une lingerie, une salle de bain et une salle de douche. La propriété jouit d’un grand grenier aménageable, de caves avec fours à pain et voûtains en briques ainsi que d’une terrasse.

Les données ci-dessus émanent d’une étude réalisées par le groupe immobilier Mercure portant sur le bilan de l’immobilier de prestige au 1er semestre 2022 et les perspectives pour la fin de l’année et pour 2023.